Crise énergétique : la Finlande contrainte d'activer deux centrales de secours

© JEAN-PHILIPPE VANTIGHEM / BIOSPHOTO VIA AFP

La Finlande a dû démarrer jeudi matin deux centrales électriques de secours pour éviter une pénurie de courant, a annoncé l'opérateur chargé du réseau après avoir averti fin août du risque de coupures cet hiver face à la crise énergétique en Europe . Fonctionnant au fioul, les centrales de réserve exploitées par l'opérateur Fingrid à Huutokoski (sud-est) et Forssa (sud-ouest) ont été démarrées durant trois heures, a annoncé l'entreprise publique dans un communiqué. Ces démarrages d'urgence ont lieu en moyenne environ une ou deux fois par an, mais généralement du fait d'une perte imprévue d'un important moyen de production et pas d'un risque de pénurie, a indiqué une porte-parole.

Une production et des importations insuffisantes

"Pour ce matin, la production et les importations étaient insuffisantes pour couvrir la consommation", a expliqué Minna Laasonen, une responsable de Fingrid. "Nous avions atteint les limites techniques d'importation depuis la Suède et la production éolienne était très très faible".

 

>> LIRE AUSSI - Crise énergétique : Paris et Berlin formulent un deal, du gaz contre de l'électricité

Le démarrage des centrales de secours a fourni 200 mégawatts de puissance pour assurer l'équilibre indispensable sur le réseau entre production et consommation, selon Fingrid. L'entreprise estime avoir cet hiver un total d'environ 600 mégawatts de réserves en plus de la capacité totale de production électrique en Finlande estimée à 12.300 mégawatts.

Un nouveau réacteu...


Lire la suite sur Europe1