Crise énergétique : Fabien Roussel appelle les maires à « ne plus payer leurs factures d'électricité »

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

En amont de la nouvelle édition de la Fête de l'Humanité, à l'issue de laquelle il prendra la parole dimanche, Fabien Roussel a donné le ton de son discours au Parisien. Dans les colonnes du journal, le numéro un du Parti communiste annonce envoyer un appel « à la résistance républicaine » à destination des maires, des collectivités et même des entreprises, étranglées financièrement par la hausse des prix de l'énergie. « Ne dépensez pas votre argent à fonds perdu », scande-t-il. Le candidat PCF à la présidentielle indique « soutenir » le maire communiste de Montataire (Oise) qui menace de ne pas payer ses factures d'électricité, alors qu’Élisabeth Borne décriait la veille « un mauvais exemple ». « Je le soutiens et j’appelle les maires, les présidents de collectivité territoriale mais aussi les entreprises à ne plus payer leurs factures d’électricités quand celles-ci augmentent dans des proportions inacceptables », explique-t-il.

Pour le député de la 20e circonscription, les villes et villages « qui n’ont pas accès au tarif réglementé de l’électricité et sont obligés de se fournir dans le privé, n’ont pas vocation à se faire tondre ». « C’est aussi un appel à la défense de nos services publics locaux contre des intérêts privés car, in fine, ce sont les mêmes qui trinquent. Ce qui est en jeu, c’est la fermeture de nos piscines, de nos théâtres, le chauffage de nos écoles ou de nos Ehpad », détaille-t-il. En raison d'un manque de moyens rendant difficile le règlement des fa...


Lire la suite sur LeJDD