Crise énergétique : 65 % des ménages ont déjà réduit leur consommation d’énergie face à l’inflation

Colin Behrens / pixabay

À l'heure de la sobriété énergétique, les pouvoirs publics, les collectivités, les entreprises et les citoyens sont mis à contribution. Pour limiter la consommation d'énergie et en finir avec les énergies fossiles, l'Exécutif a dévoilé, le 6 octobre dernier, les contours d'un plan d'économie ambitieux qui concerne l'ensemble de la société. Ainsi, les ménages sont encouragés à faire la chasse au gaspillage, avec à la clé, un soutien financier, dans un contexte de flambée des prix de l'énergie. Une récente étude du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) observe toutefois un changement de comportement des Français antérieurs aux annonces du gouvernement.

Le prix de l'énergie est au cœur des préoccupations des Français, qui redoublent d'effort pour faire face à l'inflation et à la perte de leur pouvoir d'achat, notamment à l'approche de l'hiver. Dans une étude publiée mardi 25 octobre, le Crédoc révèle que près de deux tiers des ménages français n’ont pas attendu l’annonce du plan de sobriété énergétique par le gouvernement pour réduire leur consommation d’énergie. L'enquête montre également que 65 % des ménages français ont changé leurs habitudes de consommation depuis plusieurs mois déjà. Des économies ont ainsi été observées sur trois secteurs spécifiques, parmi lesquels les déplacements, le chauffage mais également l’alimentation pour 44 % de la population française.

Face à la crise énergétique, il n'y a pas de petites économies, et les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi le chrysanthème est la fleur des morts ?
États-Unis : quel est le rôle de la Chambre des représentants ?
Comment mener à bien ses projets sans se démotiver ?
Énergie : ce que vous pouvez faire pour baisser votre facture de gaz
Changement d'heure : ce week-end, n'oubliez pas de passer à l'heure d'hiver !