Crise économique : les jeunes se relancent

Les plans de soutien prévus par l’État pour les jeunes commencent à porter leurs fruit : la plus grande surprise vient de l’apprentissage. "En septembre, 314 000 contrats avaient déjà été signés", rapporte le journaliste David Boéri, sur le plateau du 19/20, vendredi 13 novembre. Durant le confinement, le nombre d’apprentis s’était effondré, "mais, depuis, le retard a été rattrapé, notamment parce que le plan jeunes prévoit 5 000 à 8 000 euros d’aide par contrat", ajoute le journaliste. Nette progression également du côté de la garantie jeunes, une allocation pour les jeunes éloignés de l’emploi puisque "49 600 contrats ont été signés entre juin et novembre : là c’est 13 % de plus que l’an dernier".Des résultats à venirLa majeure partie des résultats est à venir. En effet, le plan n'est appliqué que depuis deux mois et demi, avec cet objectif : "trouver une solution aux quelque 750 000 jeunes de moins de 25 ans qui devaient faire cette année leur entrée sur le marché du travail", explique David Boéri. Le gouvernement prévoit un budget de 6,7 milliards d’euros et le plan "va se poursuivre toute l’année prochaine", avec certaines formations qui ne débuteront qu’en janvier 2021.