Crise économique : des influenceuses au chevet des commerces

Faute de pouvoir vendre en boutique, c’est en ligne que des vendeuses font la promotion de leurs articles. Elles organisent un défilé de mode, diffusé en direct sur les réseaux sociaux. Elles ont fait appel à deux influenceuses locales, et ont mis en place des réductions. "Ça nous fait découvrir des boutiques qu’on ne connait pas, […] franchement ça fait découvrir de belles choses", commente Martine, une acheteuse séduite par le concept. Les influenceuses ont aussi leur part du gâteau. "J’y gagne quelques followers (abonnés, ndlr.) qui ne me connaissaient pas non plus, […] c’est une belle synergie", explique Margo Legrain. Une alternative Face à la crise économique, l’initiative permet également de recréer du lien entre les commerçants. "On rigole, on échange, on partage, on se confie des choses et vraiment on sent un vrai plaisir à faire ça", explique Angela Leroux, de la boutique Côté Filles. Pour d’autres, rien ne remplace le contact humain. Stéphanie Piscopo, de la boutique Noeud à pois, se dit "très proche de sa clientèle" et trouve que le système rend les choses "très difficiles".