Crise économique : les cafetiers et buralistes vont bénéficier d'une aide du PMU

C’est une bonne nouvelle pour les buralistes et cafetiers qui vendent des billets de courses hippiques. Pour les soutenir et les empêcher de fermer, le PMU va débloquer une aide de 8 millions. Ramon Domene, un buraliste, ne cache pas son soulagement. Depuis des mois, il survit grâce aux aides et, en février, il va bénéficier de celle de la société qui organise les paris hippiques. Il reçoit ainsi 2 000 euros pour payer son loyer. Un avenir sombre Une aide qui est essentielle pour lui. "Nous sommes fermés, il n’y a rien qui rentre. Nous sommes à zéro donc tout ce qui se présente est le bienvenu. Maintenant, je vous le dis, c’est l’avenir qui nous fait peur", témoigne-t-il aux caméras de France 2, mercredi 3 février. Il a déjà utilisé la quasi-totalité des 46 000 euros d’aides de l’État. En outre, les courses hippiques constituent 75% de ses revenus.