Crise à Télématin (France 2) : la chroniqueuse cinéma Charlotte Bouteloup annonce à son tour son départ

La crise se poursuite à Télématin. Début septembre, plusieurs chroniqueurs emblématiques du programme avaient annoncé leur départ du programme animé chaque matin par Laurent Bignolas sur France 2. Une situation faisant suite à une crise liée à la restructuration budgétaire de France Télévisions et qui touche particulièrement l'émission matinale. Ce mercredi 27 novembre, c'est au tour d'un nouveau membre de l'équipe de quitter le navire. En effet, Charlotte Bouteloup, la madame cinéma de l'émission, a annoncé ce 27 novembre qu'elle quittait Télématin. "Après 18 ans passés à Télématin sur France 2, je pars pour de nouveaux projets enthousiasmants. J'ai adoré, durant toutes ces années, faire partager ma passion du cinéma aux téléspectateurs de France 2. Que de rencontres inspirantes et de souvenirs merveilleux" a écrit la journaliste sur son compte Instagram. "Merci à William Leymergie de m'avoir fait confiance le premier, il m'a tant appris. Je souhaite bonne route à Laurent Bignolas et à toute la team" conclut-elle.

Une crise qui dure depuis plusieurs mois

Depuis plusieurs mois, Télématin traverse une crise de management ayant poussé de nombreux membres de l'équipe à partir, dont certains étaient présents depuis les débuts de l'émission. Dans un courrier que nous vous révélions en exclusivité, plusieurs chroniqueurs dénonçaient la brutalité avec laquelle ils étaient traités par France 2, la chaîne du service public souhaitant faire des économies et ayant effectué de nombreuses coupes

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

L'amour est dans le pré 2018 : Aude et Christopher se déchirent autour de la garde de leur fils
Le retour de Samy Gharbi dans Demain nous appartient, S.W.A.T. s'envole au Japon... les tournages séries de la semaine (PHOTOS)
Surprise ! Mélanie Laurent est maman pour la deuxième fois !
Une candidate du Loft Story espagnol accuse un participant de viol
Mort de Grégoire Hussenot : le youtubeur était malade depuis l'adolescence