Crise à l'OM: en pleine tempête, Aubameyang met le hola aux rumeurs

Crise à l'OM: en pleine tempête, Aubameyang met le hola aux rumeurs

Le départ de Marcelino étant désormais officialisé par le club, la réaction des joueurs de l'OM sera scrutée à n’en pas douter dans les prochaines heures voire les jours à venir, ces derniers pouvant s’en satisfaire ou au contraire déplorer une telle décision. Tout comme le séisme qui secoue le club pourrait les inciter à faire les voiles, ou tout du moins à s’interroger sur les événements en cours.

"Commencez pas à inventer des histoires"

Des rumeurs bruissent déjà d’une défiance qui se serait installée dans le groupe à l’égard du club et de son environnement, hautement inflammable. Voyant son nom circuler sur la toile, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a tenu à apporter un démenti ferme sur Twitter: "Commencez pas à mettre mon nom et à inventer des histoires, s’il vous plait, merci", a-t-il écrit.

En difficulté depuis l’élimination de l’OM au 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, Aubameyang a progressivement décliné au sein d’un collectif en déliquescence qu’il n’est pas parvenu à tirer vers le haut en Ligue 1. En quête de confiance, le patron attendu n’a pas encore endossé le costume. Peut-être ce jeudi, pour les débuts de l’OM en Ligue Europa ?

La délégation marseillaise s’est envolée pour Amsterdam ce mercredi matin, sans Marcelino. Mais avec Jacques "Pancho" Abardonado, qui s’est vu confier la gestion de l’équipe pour ce déplacement sur la pelouse de l'Ajax (ce jeudi à 21h). L’ancien défenseur central a été nommé entraîneur intérimaire et sera épaulé dans sa mission par Jean-Pierre Papin. Le Ballon d’or 1991 n’ayant pas le statut de salarié du club, il ne pourra s’asseoir sur le banc.

Article original publié sur RMC Sport