Crise à l'OM: "Si Longoria est jeté en pâture, il n'aura aucune raison de rester", selon Renaud Muselier

Crise à l'OM: "Si Longoria est jeté en pâture, il n'aura aucune raison de rester", selon Renaud Muselier

Renaud Muselier craint pour l'avenir de l'OM. Ancien vice-président du club (1995-1997), le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a pris la parole mercredi dans Rothen s'enflamme sur RMC. Selon lui, un départ du président Pablo Longoria, qu'il a eu au téléphone après les révélations sur les intimidations lancées par des supporters, n'est pas à exclure.

>> Toutes les infos sur la crise à l'OM en direct sur RMC Sport

"S'il n'a aucun soutien dans cette affaire et qu'il est jeté en pâture, alors il n'aura aucune raison de rester, prévient l'élu Renaissance. Si Longoria part de Marseille, je ne vois pas très bien comment McCourt va rester. S'ils s'en vont, ça veut dire que ce club est incapable d'avoir une stabilité (...) et que le club est ingérable".

"Pire qu'avant"

Pour Renaud Muselier, le "système de pression" a "toujours existé" à l'OM. "Quand on avait remonté le club en première division, on avait mis de l'ordre avec chacun à sa place. Il n'y avait pas de coups tordus en permanence", se souvent-il. Mais d'après lui, c'est désormais "pire qu'avant". "On est passés à une autre étape", affirme-t-il, suggérant que des menaces de mort aient pu être lancées.

"C'est un système qui empêche le président de présider. Qui empêche l'investisseur d'avoir une stratégie de développement de son club", dénonce l'ancien député. Avant de conclure, en faisant référence aux critiques contre Rachid Zeroual, leader du groupe de supporters South Winners: "Si le club de Marseille, qui est un club de dimension mondiale avec une possibilité de développement incroyable, s'arrête à la personnalité de M. Zeroual, alors on a un très gros problème dans le football français".

Article original publié sur RMC Sport