Crise. À Kiev, les écoles se préparent aux bombardements

·1 min de lecture

Alors que les tensions entre l’Ukraine et la Russie vont croissant, on apprend sur des forums de parents d’élèves qu’à Kiev, les écoles commencent à stocker de l’eau potable dans leurs caves, pour s’abriter en cas de “situation d’urgence”. C’est-à-dire en cas d’offensive militaire.

À la veille de Noël, des “informations inquiétantes” circulent sur “les différents forums des écoles de Kiev”, signale Velikiy Kyïv, site d’information consacré à la capitale ukrainienne. Des parents d’élèves y rapportent en effet que “les écoles leur demandent de fournir des réserves d’eau potable en bouteille pour les caves des écoles, si jamais les élèves sont obligés de s’y abriter en cas de ‘situation d’urgence’, autrement dit, en cas d’offensive ou d’attaque aérienne sur Kiev”.

À lire aussi: Tensions. L’Ukraine menacée par la Russie, l’Occident est-il prêt à prendre sa défense ?

Ces dernières semaines, la tension va croissant : l’Ukraine et l’Occident craignent une offensive de la Russie, qui a massé des troupes et des chars le long de la frontière. De son côté, Moscou, qui considère l’Ukraine comme son pré carré, et qui a déjà annexé une partie du territoire ukrainien, affirme qu’il ne fait que se défendre, et met en garde l’Otan contre toute velléité d’élargissement.

“Les parents réagissent différemment les uns des autres, reprend le site. Certains paniquent, se demandent s’il est vraiment possible que l’on soit contraint de s’abriter dans les caves, d’autres plaisantent, inconscients du sérieux de la situation. Et d’autres encore s’irritent que ce soit aux parents d’acheter de l’eau et pas à l’administration scolaire.”

L’angoisse monte

Vivant déjà dans la peur de la pandémie, les Kiéviens doivent désormais mener leurs activités quotidiennes avec cette

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles