Criminel facétieux et clown sans foi ni loi : comment le Joker est devenu le plus grand méchant de la pop culture

Elodie Drouard

2019 devait être l'année de Batman, elle sera vraisemblablement celle du Joker. Alors que l'on célèbre les 80 ans de l'homme chauve-souris, son ennemi de toujours débarque au cinéma le 9 octobre dans un long métrage très attendu, sobrement intitulé Joker, et entièrement consacré aux origines du Clown Prince du Crime. Une émancipation qui en dit long sur la stature gagnée au fil du temps par cet inquiétant personnage. Créé en 1940, le Joker ne devait au départ exister que le temps d'un unique numéro de comic. Il est aujourd'hui l'une des plus grandes figures de la pop culture mondiale. Franceinfo vous raconte sa folle ascension.


"Dans la culture populaire, je ne vois aucun personnage aussi emblématique et charismatique que le Joker. Je ne les connais pas tous, mais s'il y en avait un de très gros calibre, je pense que ça me viendrait à l'esprit", réfléchit Jean-Paul Gabilliet. Pour ce professeur de civilisation nord-américaine à l'université Bordeaux 3, spécialiste de l'histoire de la bande dessinée, nul doute que le personnage du Joker occupe une place à part dans le paysage encombré de la pop culture.

"Même Dark Vador n'est finalement qu'un démarquage du Docteur Fatalis des Quatre Fantastiques", poursuit l'universitaire. D'autant que le seigneur noir de Star Wars "est censé être un héros à la base", rappelle Yann Graf, éditeur chez Urban Comics, la maison (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi