Crimes parfaits (France 3) - Astrid Veillon : "Si je n’acceptais pas les séries policières, j’arrêterais de travailler"

·1 min de lecture

Comment décririez-vous votre personnage ?

Astrid Veillon : Irène est une écrivaine, une femme à plusieurs facettes. Meurtrie, elle a fait des choix difficiles dans sa vie. Et elle va se retrouver confrontée à son passé.

Irène a-t-elle été difficile à incarner ?

Au départ, lorsque l’on m’a parlé du rôle, on a évoqué Basic Instinct, mais je ne voulais pas de ce cliché. Je suis restée vigilante pour ne pas tomber dans l’exagération. J’ai aussi travaillé avec le chef costumier, car je voulais avoir une silhouette particulière. Ce type de personnage me fait du bien, car, dans la série Tandem (France 3), où j’incarne Léa, il y a beaucoup de moi. Interpréter un personnage de composition m’a offert une véritable respiration.

Ce soir, vous vous livrez à un numéro de duettistes avec Philippe Caroit. L’avez-vous beaucoup travaillé en amont avant le début du tournage ?

Nous nous étions déjà croisés auparavant, mais nous n’avions jamais travaillé ensemble. Dans cette histoire, nos personnages sont opposés l’un à l’autre, aussi j’ai préféré ne pas créer de complicité avant le tournage. Or, au cours de celui-ci, il s’est passé quelque chose de magique.

À lire également

Crimes parfai... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles