Crimes de guerre en Ukraine: Zelensky annonce la création d'un "Livre des bourreaux" russes

Volodymyr Zelensky dans son bureau le 7 juin 2022.  - Capture d'écran BFMTV de la présidence ukrainienne.
Volodymyr Zelensky dans son bureau le 7 juin 2022. - Capture d'écran BFMTV de la présidence ukrainienne.

Marioupol, Boutcha, Borodyanka, Irpin, Severodonetsk aujourd'hui, et la liste est non-exhaustive... Depuis le début de l'invasion russe, l'Ukraine vit non seulement au rythme des combats mais aussi des atrocités. De charnier en charnier, les Ukrainiens découvrent sidérés les crimes de guerre commis sur leur sol par l'agresseur. C'est pour les documenter, tenir leurs auteurs comptables devant l'histoire et alerter l'opinion internationale que Volodymyr Zelensky a annoncé mardi soir la diffusion prochaine d'un Livre des bourreaux.

Dans la dernière vidéo enregistrée au Palais Mariinsky, sa résidence officielle, le président ukrainien a en effet signalé à son auditoire l'élaboration de ce livre noir et sa mise en circulation imminente.

"Nous avons prévu de publier la semaine prochaine un Livre des bourreaux spécial la semaine prochaine", a-t-il annoncé.

Une publication qu'il a définie comme un "système d'informations recensant les données confirmées sur les criminels et les criminels de guerre de l'armée russe".

Mettre des noms et des visages derrière l'horreur

Il s'agira de mettre concrètement des noms et des visages derrière chaque horreur. "On parle de faits spécifiques attribués à des individus spécifiques coupables de crimes spécifiques contre des Ukrainiens", a enchaîné le chef d'État. Celui-ci n'entend pas s'en tenir aux seuls exécutants mais remonter également la chaîne de commandement.

"Un tel Livre des bourreaux sera l'une des fondations permettant de mettre devant leurs responsabilités non seulement ceux qui ont commis de leurs propres mains ces crimes de guerre - les soldats de l'armée d'occupation - mais aussi leurs commanditaires. Ceux qui ont donné les ordres. Ceux qui ont rendu possible tout ce qu'ils ont fait en Ukraine. Que ce soit à Boutcha, à Marioupol, dans toutes nos villes et dans toutes les communautés où ils sont passés", poursuit-il.

D'une promesse à l'autre

Volodymyr Zelensky y voit la matérialisation d'une promesse faite à son peuple: "J'ai souligné de manière répétée qu'ils seraient tous tenus comptables. Nous approchons cet objectif petit à petit". Il a achevé en nouant un nouveau pacte avec ses concitoyens.

"Ils seront tous livrés à la justice".

D'exécutions sommaires en déportations d'enfants en passant par des viols, les crimes de guerre dont l'Ukraine a été la victime depuis le déclenchement de la guerre le 24 février dernier sont de toutes natures. Le cabinet de la procureure générale d'Ukraine, Iryna Venediktova, chcargée de les instruire, chiffrait à 13.000 environ le nombre de ces actes présumés il y a deux semaines déjà, et ajoute ce mercredi dans La Croix que 80 de ces dossiers ont pour l'heure abouti à des poursuites judiciaires.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles