Crimes de guerre en Ukraine : la France met en place une cellule d'enquêteurs dédiée

© Juan BARRETO / AFP

Une cellule d'enquêteurs dédiée à l'Ukraine a été constituée au sein de l'office chargé des crimes contre l'humanité (OCLCH). Une décision prise dans le but de centraliser les dossiers concernant des soupçons de crimes de guerre perpétrés dans ce pays , a expliqué mardi à l'AFP le général Jean-Philippe Reiland, patron de l'office.

Appel à témoignages

Actuellement, cette cellule, composée d'une dizaine d'enquêteurs, est chargée des sept affaires ouvertes en France concernant des faits commis en Ukraine et impliquant des ressortissants français. Cinq de ces enquêtes ont été ouvertes depuis l'invasion russe et deux concernent des faits plus anciens au Donbass. Constituée peu après l'offensive des troupes de Vladimir Poutine , cette structure traite également des mains courantes déposées par des réfugiés ukrainiens dans les commissariats ou les brigades de gendarmerie, a ajouté le général Reiland. Des questionnaires en plusieurs langues (ukrainien, russe, anglais, français) ont été diffusés dans les différents établissements des forces de l'ordre pour aider les plaignants.

Les associations d'aide aux réfugiés ont été en outre sensibilisées pour les inciter à venir témoigner.

>> LIRE AUSSI - Guerre en Ukraine : Moscou réitère ses menaces nucléaires au dernier jour des votes d'annexion

"L'objectif est de renseigner ainsi les enquêtes de la Cour pénale internationale et celles des Ukrainiens, ce qui se fait d'ailleurs de la même façon en Europe", a poursuivi le général. ...


Lire la suite sur Europe1