Crimes de guerre en Ukraine : Emmanuel Macron "réaffirme son soutien" à Kiev

Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky. - Ludovic Marin - Ukraine Presidency
Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky. - Ludovic Marin - Ukraine Presidency

Lors d'un entretien téléphonique avec Volodymyr Zelensky ce lundi, Emmanuel Macron "a dit sa détermination à faire en sorte" que les crimes de guerre commis en Ukraine "ne restent pas impunis."

Les combats continuent de faire rage en Ukraine. Et cinq mois après le début du conflit, Kiev continue d'accuser Moscou d'être responsable de crimes de guerre. Lors d'un échange avec Volodymyr Zelensky ce lundi, Emmanuel Macron "a réaffirmé son soutien au peuple ukrainien et à sa résistance (...) alors que les crimes de guerre se multiplient", indique l'Élysée.

Le président de la République "a dit sa détermination à faire en sorte que ces crimes ne restent pas impunis." Et après avoir envoyé une équipe d’experts médico-légaux sur place, "la France poursuit son soutien avec le don d’un laboratoire mobile d’analyse ADN."

De nombreuses enquêtes

Selon le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, un laboratoire de ce type a déjà été fourni mi-juillet à Kiev. Il permet de faire rapidement des analyses génétiques d’une grande quantité de prélèvements biologiques.

Car si la guerre continue et risque de durer pendant encore de nombreux mois, les enquêtes sur les crimes commis par des soldats russes ont commencé dès avril. Un mois et demi après le début de l'invasion, plus de 5600 enquêtes avaient été ouvertes.

Et la France y contribue. Seize gendarmes et deux médecins légistes français ont ainsi été envoyés en Ukraine début avril pour apporter leurs compétences scientifiques en matière d'identification des victimes et pour recueillir des preuves des crimes de guerre présumés.

À Paris, le parquet national antiterroriste a aussi ouvert plusieurs enquêtes pour "crimes de guerre", pour des faits commis au préjudice de ressortissants français en Ukraine depuis l'invasion de la Russie.

"Résister à l’agression de la Russie"

Au cours de son entretien avec Volodymyr Zelensky ce lundi, Emmanuel Macron a "confirmé la volonté de la France de poursuivre le soutien aux forces armées ukrainiennes afin de leur permettre de résister à l’agression de la Russie", poursuit l'Elysée.

Les deux dirigeants ont également longuement abordé le sujet de la reprise des exportations de céréales, alors qu'un premier navire a quitté le port d'Odessa ce lundi matin.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ukraine : à Konstantinovka, une population fracturée face à l'invasion russe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles