Crimes commis en Libye: le procureur général de la CPI en visite dans de nombreuses villes du pays

AFP - SABAH ARAR

Le procureur général de la Cour pénale internationale, Karim Khan, effectue depuis samedi dernier une visite en Libye. Il a commencé par se rendre dans la ville de Tarhouna, où des charniers renfermant plus de 300 corps ont été découverts à l'été 2020. Cette visite s'inscrit dans le cadre d'enquêtes sur des crimes commis en Libye, selon la CPI, et le procureur a rencontré à Tarhouna, les familles des victimes.

C'est la première visite d'un procureur général de la CPI en Libye depuis dix ans. Karim Khan s'est entretenu avec plusieurs responsables politiques, notamment la ministre de la Justice et le procureur général militaire à Tripoli. Mardi, il s'est rendu à Benghazi, a rencontré le maréchal Haftar, mais rien n'a filtré de la rencontre.

Le procureur général de la CPI rendra compte ce mercredi 9 novembre, depuis Tripoli, de la situation en Libye au Conseil de sécurité de l'ONU.

Ex-avocat de Seif al-Islam

La Cour pénale internationale enquête depuis plusieurs années sur des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre commis en Libye ainsi que sur des violations des droits humains subies par des migrants.

Cette visite suscite cependant l'inquiétude de certaines parties libyennes. Elles craignent que ce séjour soit politisé, surtout si des décisions prises sont susceptibles d'empêcher certains responsables de se présenter aux prochaines élections.


Lire la suite sur RFI