Crimes chez les Murdaugh : Alex, le père avocat, accusé d’escroquerie

·2 min de lecture

Alex Murdaugh, l’ancien avocat accusé d’avoir organisé son meurtre – dont il est sorti vivant – pour que son fils puisse toucher son assurance vie, fait l’objet d’une nouvelle plainte pour escroquerie de la part du cabinet d’avocat dont il a démissionné.

Les dossiers sur Alex Murdaugh s’accumulent. Cet Américain, avocat autrefois réputé en Caroline du Sud, issu d’une véritable dynastie de spécialistes du droit, est sous le coup de nombreuses plaintes. L’homme accusé d’avoir organisé son meurtre afin de laisser son fils toucher l’argent de son assurance vie, est également accusé d’escroquerie de la part de son ancien cabinet d’avocat. Le magazine «People» rapporte qu’une plainte a été déposée mercredi contre lui, affirmant qu’il a non seulement volé de l’argent au cabinet mais aussi à ses clients par un stratagème permettant de détourner des fonds. L’affaire aurait été découverte le 2 septembre par les membres du cabinet fondé par l'arrière-grand-père d’Alex Murdaugh en 1910. Alex Murdaugh aurait été confronté à ces accusations le 3 septembre et aurait avoué avoir converti des sommes de ses clients pour son usage personnel.

Après avoir organisé son meurtre fin août –une attaque par balle dont il est sorti vivant–, Alex Murdaugh, accro aux opioïdes, a annoncé son départ de la firme familiale. Sa fausse attaque par balle est intervenue quelques mois après que sa femme et son fils ont été eux-mêmes tués par balles dans un crime pour l’instant non résolu. «Les meurtres de ma femme et mon fils ont causé une période incroyablement difficile dans ma vie. J'ai pris beaucoup de décisions que je regrette vraiment. Je démissionne de mon cabinet d'avocats et entre en cure de désintoxication après une longue bataille qui a été exacerbée par ces meurtres», a-t-il annoncé dans un communiqué obtenu par «The Island Packet», envoyé depuis l'hôpital. Mais il a ensuite été révélé par le «New York Times» que le puissant avocat avait en réalité été poussé vers la sortie après l’ouverture(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles