"Un crime sans importance" : la romancière Irène Frain scrute "l'envers de nos vies" pour éclairer le meurtre non élucidé de sa sœur

Laurence Houot
·1 min de lecture

Sélectionné dans plusieurs listes des grands prix littéraires de la rentrée, et finaliste du Renaudot, Un crime sans importance, publié aux éditions du Seuil en août 2020, est un récit autour du meurtre non élucidé de la sœur d'Irène Frain. Avec ce livre, la romancière fait de sa soeur victime d'"un crime sans importance", une héroïne romanesque. Scrutant "l'envers de nos vies", elle fait aussi la peinture de notre monde contemporain, une société du spectacle asphyxiée par la marchandisation.

L'histoire : elle commence comme un fait divers. Une vieille dame meurt à l'hôpital des suites de ses blessures, quelques semaines après avoir été sauvagement agressée dans sa maison, nichée au fond d'une impasse dans un quartier pavillonnaire de banlieue. La victime, Denise, est la sœur aînée d'Irène Frain, la narratrice. La romancière aimerait comprendre ce qui s'est passé ce jour-là, au fond de l'impasse. Mais elle se heurte au silence. Quatorze mois après les faits, le policier chargé de l'enquête n'a toujours pas rendu son rapport. Elle se heurte aussi au silence de la famille, malgré les promesses soufflées aux obsèques de Denise. Elle décide alors de prendre la plume, pour "penser le crime".

J'ai entrepris d'écrire ce livre quatorze mois après le meurtre, quand le silence m'est devenu insupportable.

Irène Frain

Un crime sans importance

"Je sors mon miroir"

Dans ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi