Crimée: explosion de munitions dans une base russe, la Russie dénonce un «sabotage» ukrainien

Un nouvel incident s'est produit dans une base russe en Crimée à l’aube ce mardi 16 août. Moscou dénonce un sabotage. De nombreuses infrastructures ont été touchées.

Une centrale électrique, une ligne à haute tension, une voie ferrée et plusieurs maisons ont été endommagées ce matin vers 6 heures, heure locale. Après avoir évoqué un incendie accidentel, les autorités parlent à présent de sabotage. Selon le ministère russe de la Défense, le feu a pris dans un dépôt de munition dans un village à une dizaine de kilomètres de Djankoi, chef-lieu du district éponyme, c’est-à-dire au nord de la péninsule de Crimée.

Les déflagrations qui ont suivi auraient duré plusieurs heures selon le gouverneur de Crimée qui s'est rendu sur place. Deux personnes ont été blessées de même source, et les autorités ont procédé à des évacuations. Des vidéos de transformateurs électriques en flamme circulent sur internet.

Ligne de chemin de fer touchée

La ligne de chemin de fer aussi est touchée. Le ministère des Transports de Crimée a annoncé la mise ne place de cars de remplacement sur un tronçon en direction du détroit de Kertch. Les explosions ne sont pas accidentelles. Le « travail d’orfèvre des forces armées ukrainiennes va se poursuivre jusqu'à la complète désoccupation des territoires ukrainiens », a déclaré un responsable.


Lire la suite sur RFI