Cri d'alarme d'un couple : leur maison est envahie par... des chats

·1 min de lecture

Une quarantaine de chats dégradent leur maison, mais les deux femmes ne parviennent pas à les soigner et à les nourrir.

Qui aurait pu croire que des petites boules de poil auraient pu devenir le cauchemar d'un couple de Vendée ? C'est pourtant étonnement le cas de ces deux femmes résidant près de Rives-de-l'Yon dans la campagne, rapporte Actu.fr. Tout débute pourtant sous les meilleurs auspices en 2012 pour ce couple de femmes originaires de Paris. Elles s'installent dans le hameau avec leur chienne. Elles découvrent rapidement une chatte maltraitée dans les environs, et décident de lui donner à manger. Sauf qu'une fois morte, d'autres chats sont arrivés, bien décidés à reprendre le territoire que la chatte maltraitée ne leur avait pas laissé auparavant.

Selon nos confrères, les nouveaux arrivants n'hésitaient pas à se servir dans la gamelle de la chienne du couple. Alors, les propriétaires mettent les gamelles dehors. Et c'est à partir de ce moment-là que tout va s'accélérer. "Le chat appelle le chat", souligne une des deux femmes. En 2020, 65 chats avaient élu domicile dans leur maison, alors qu'elles n'en possèdent que six.

>> A lire aussi - Val-de-Marne : sa maison est squattée depuis quasiment deux ans

Si aujourd'hui il n'y a "que" quarante chats, leur vie est devenue un cauchemar. Les chats se sont installés à l'intérieur, et les dégradations sont ​devenus monnaie courante : meubles abîmés, griffes sur les portes, "télés grillées par l'urine". Sans parler des conditions sanitaires puisque la maison est devenue "une litière géante". En plus de cela, les rumeurs vont bon train, et désormais, (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Ce yacht hors de prix abrite un port pour des petits bateaux
Il découvre être victime d'une escroquerie hors norme à la suite d'un redressement fiscal
Positif au Covid-19, un adolescent de 14 ans est seul à l'hôtel depuis plus d'une semaine
Nouveau braquage dans une bijouterie parisienne, les individus s'emparent d'un énorme butin
Impôts, retraite, souveraineté : les priorités économiques des Républicains pour 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles