Creuse: le corps d'un octogénaire retrouvé chez lui six mois après sa mort

Main d'une personne âgée tenant une canne. (photo d'illustration) - Sabin van Erp / Pixabay
Main d'une personne âgée tenant une canne. (photo d'illustration) - Sabin van Erp / Pixabay

Ce retraité de 85 ans habitait au-dessus de la mairie, mais ne sortait que très peu.

Un drame de la solitude. Un retraité néerlandais de 85 ans a été retrouvé mort chez lui le 12 janvier par les pompiers à Chéniers (Creuse), six mois après son décès, relate France Bleu. L'homme, qui sortait rarement de chez lui, n'avait visiblement ni famille proche ni amis, et est donc mort dans une tragique indifférence.

De nationalité néerlandaise, il était installé dans la région depuis très peu d'années et habitait au-dessus de la mairie, dans un appartement qu'il louait à la commune.

"Il venait, il payait, il repartait. Il ne parlait pas français et ne cherchait pas à communiquer. Comme il était locataire, on s'est dit qu'il était peut-être reparti dans son pays. C'est triste de mourir tout seul, surtout à la campagne", témoigne au micro de France Bleu Pascale, une épicière qui ne le voyait qu'une fois par mois.

L'année dernière, la mairie s'était déjà inquiétée de ne pas le voir et avait appelé les pompiers. "Ils sont entrés en cassant une fenêtre et l'ont trouvé chez lui en train de regarder la télévision dans son fauteuil!", a raconté le maire Gilles Gaudon.

Fleurs fanées et loyer impayé

Cette fois, bien que tardivement, d'autres signes plus alarmants ont troublé le maire. Alors que les fleurs à la fenêtre de l'octogénaire paraissaient fanées, Gilles Gaudon se rend compte que celui-ci ne payait plus son loyer depuis l'été, une information jusqu'alors non communiquée par la trésorerie.

Le maire a fini par appeler les pompiers, qui ont donc fait la macabre découverte jeudi 12 janvier.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Au début du mois, l'association des Petits frères des pauvres publiait un article sur les morts de la solitude en France. On y apprend qu'en 2022, "une dizaine de personnes âgées ont été retrouvées mortes à leur domicile plusieurs semaines, mois, voire années après leur décès".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO-Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Attention, retraite peut aussi signifier fin de vie. Cela peut être une catastrophe pour votre immunité"