Creil : les Cavées auront leur maison de santé

Simon Gourru
Creil, ce lundi. Sauf retard dans le chantier, le site pourrait ouvrir d’ici la fin de l’année

La pose de la première pierre a eu lieu ce lundi sur les Hauts de Creil.


Comme Geneviève, les habitants du quartier des Cavées sont venus en nombre, ce lundi matin, pour la pose de la première pierre de la Maison de santé pluridisciplinaire. Un signal fort face à la pénurie médicale qui touche le Creillois.

« J’avais une médecin dans le quartier du Plateau mais elle est partie, je suis désormais obligée de consulter à Verneuil-en-Halatte, détaille celle qui approche les 70 ans. Avoir un centre comme cela à côté de chez moi me rassure. Je ne pourrai pas toujours me déplacer en voiture. »

Ouverture dans moins d’un an

Sauf retard dans le chantier, ce nouvel espace de santé, situé en lieu et place de l’ancienne clinique privée, pourrait ouvrir ses portes dans moins d’un an.

Comme le reste du département, Creil n’est pas épargné par la désertification médicale. Avec un médecin pour 1 330 habitants, la densité médicale y est deux fois plus faible que la moyenne nationale. Avec ce projet à 2,4 M€, dont 40 % financés par l’Etat, la municipalité entend lutter contre.

Une vingtaine de professionnels

800 m² accueilleront une vingtaine de professionnels, dont trois médecins généralistes. Mais seront aussi présents infirmier, diététicien, psychologue, sage-femme, ostéopathe ou encore gynécologue.

« Nous voulions que les Creillois aient accès à de nombreuses spécialités, comme la nutrition ou la santé mentale, avance le maire (PS), Jean-Claude Villemain. Il faut une offre globale de santé, pas seulement des médecins généralistes. »



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Compiégnois : ils habitent le même couloir, pas la même ville
Oise : avec 2,6 kg de cannabis dans le coffre, la mule s’endort sur l’aire d’autoroute
A Compiègne, les locataires déposent plainte contre le bailleur après l’incendie
Ile-de-France : le bruit des transports nous casse la santé
Chantilly : un premier court-métrage pour l’Académie des arts dramatiques