Crash d'un hélicoptère de la sécurité civile: la Légion d'honneur pour le mécanicien décédé

·2 min de lecture

Sur les lieux du drame à Villard-de-Lans (Isère), le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a indiqué que le mécanicien qui a trouvé la mort dans le crash d'un hélicoptère de la sécurité civile dimanche sera décoré de la Légion d'honneur à titre posthume. 

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, accompagné du ministre de la Santé et l'ancien député de l'Isère Olivier Véran sont à Le Versoud, petite commune proche de Villard-de-Lans, ce lundi, auprès des effectifs de la sécurité civile, du SAMU et des militaires du peloton de Gendarmerie de haute montagne «afin de leur apporter le soutien de la Nation après le dramatique accident d’hélicoptère survenu dimanche», a-t-il expliqué sur Twitter. Il a annoncé que le mécanicien qui a trouvé la mort dans le crash d'un hélicoptère de la sécurité civile dimanche sera décoré de la Légion d'honneur à titre posthume.

Une enquête ouverte par le parquet de Grenoble

Dimanche en fin d'après-midi, la préfecture de l'Isère avait indiqué que l'hélicoptère s'était abîmé au sol avec à son bord cinq personnes, à proximité de cette commune située au coeur du massif du Vercors. "Le mécanicien de l’hélicoptère a été déclaré décédé malgré les soins apportés par les secouristes", avait-t-elle confirmé en début de soirée dans un communiqué. Les autres membres de l’équipage -le pilote, un médecin du SAMU et deux gendarmes du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne)- ont été pris en charge par les équipes médicales et évacués vers le CHU de Grenoble.

L’un d’entre eux présente des blessures graves, les autres sont plus légèrement blessés, précise la préfecture. Les opérations de secours "sont terminées et ont mobilisé d’importants moyens(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles