Le crash d'un Antonov en Grèce fait huit morts

© Sakis MITROLIDIS / AFP

Les huit membres d'équipage de l'avion cargo Antonov qui s'est écrasé samedi soir près de la localité de Paleochori Kavalas, dans le nord de la Grèce , ont péri dans l'accident, a déclaré dimanche le ministre serbe de la Défense Nebojsa Stefanovic. L'avion transportait environ 11 tonnes d'armements, notamment des mines de mortier éclairantes, à destination du Bangladesh, a précisé le ministre.

Un danger de toxicité après le crash

Un drone s'est approché ce dimanche de l'épave de l'avion cargo Antonov, les secouristes ne pouvant s'approcher de crainte d'un chargement dangereux. Selon la chaîne de télévision publique ERT, il était exploité par une compagnie aérienne ukrainienne. Des experts de l'armée et de la Commission grecque de l'énergie atomique devraient utiliser le drone pour s'approcher de l'épave par crainte de la toxicité de sa cargaison inconnue.

Samedi soir, les personnes vivant dans un rayon de 2 kilomètres autour du site du crash ont été invitées à rester chez elles et à porter des masques. Des témoins ont vu l'avion en feu et entendu des explosions, a rapporté l'agence de presse Athens News. "À 22h45 j'ai été surpris par le bruit d'un moteur d'avion. Je suis sorti et j'ai vu un avion en feu", a confié Giorgos Archontopoulos à la télévision publique ERT.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles