Japon : au moins un mort et plusieurs disparus dans le crash de deux hélicoptères militaires

Deux hélicoptères militaires japonais se sont abîmés en mer samedi soir, faisant au moins un mort et sept disparus. Les patrouilleurs des Forces japonaises d'autodéfense (FJA) participaient à un "exercice nocturne" au large des îles Izu lorsqu'ils se sont écrasés, selon les informations communiquées dimanche par les autorités. La cause de l'accident n'est pas encore connue.

Crash mortel au Japon. Deux hélicoptères des Forces japonaises d'autodéfense (FJA) se sont écrasés en mer samedi tard dans la soirée, avec un membre d'équipage retrouvé mort et sept autres encore portés disparus, ont annoncé dimanche 22 avril les autorités japonaises.

Les appareils participaient à un "exercice nocturne de lutte anti-sous-marine", a précisé à la presse le ministre de la Défense Minoru Kihara.

"Pour l'instant, la cause (de l'accident, NDLR) est inconnue, dans l'immédiat nous donnons la priorité au fait de sauver des vies". Des débris probables de ces appareils ont été repérés par les secours en mer, a ajouté le ministre.

Quelques heures plus tard, Minoru Kihara a déclaré aux journalistes que la mort du membre d'équipage qui avait été secouru "a été confirmée". Sept autres personnes sont toujours portées disparues.

Il a également indiqué que le ministère avait "découvert les enregistreurs de vol dans des endroits proches l'un de l'autre", et qu'il était donc "fort possible que (les deux hélicoptères) soient entrés en collision".

Les hélicoptères se sont écrasés au large des îles Izu, dans l'océan Pacifique, selon les autorités.

Analyse des enregistreurs de vol

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
En recrudescence au Japon, faut-il vraiment s'inquiéter de la bactérie "mangeuse de chair" ?
Le Japon et les États-Unis renforcent leurs liens de défense