Crash d’hélicoptères au Mali : Charlie Hebdo défend son « esprit satirique »

J.-L.D. avec AFP

Des dessins sur la mort des treize militaires au Mali, publiés par le journal, ont été vivement critiqués.

Une réponse nuancée. Le directeur de Charlie Hebdo a défendu ce dimanche « l’esprit satirique » du journal tout en reconnaissant « l’importance du travail (des) soldats français pour lutter contre le terrorisme ». Après l'accident des militaires, l'hebdomadaire, à la longue tradition antimilitariste, a publié cinq dessins associant ces décès à la campagne de recrutement de l'armée. L'un montre ainsi le président Emmanuel Macron debout devant un cercueil recouvert du drapeau bleu-blanc-rouge et surmonté d'un des slogans de cette campagne: "J'ai rejoint les rangs pour sortir du lot".

Dans une lettre au chef d’état-major de l’armée de terre, qui avait critiqué la publication de dessins sur la mort de 13 militaires français au Mali, Riss écrit que « notre journal se doit de rester fidèle à son esprit satirique, parfois provocateur ». « Cependant, je tenais à vous dire que nous sommes conscients de l’importance du travail effectué par les soldats français pour lutter contre le terrorisme, » poursuit le patron de l’hebdomadaire, lui-même blessé en janvier 2015 lors de l’attaque terroriste contre le journal.

Echange épistolaire

Dans une lettre ouverte à Riss, le géné(...)

Lire la suite sur 20minutes

Ce contenu peut également vous intéresser :