Crash de la Caravelle Ajaccio-Nice en 1968 : l'Élysée demande la levée du secret-défense

franceinfo

Emmanuel Macron souhaite la levée du secret-défense à propos du crash de la Caravelle Ajaccio-Nice, le 11 septembre 1968, a appris France Bleu Azur mardi 10 septembre, confirmant une information de Nice Matin. Le chef de l'État a demandé à sa ministre de la Défense, Florence Parly, de saisir la commission de la défense nationale pour ouvrir la voie à la déclassification d'un certain nombre de documents classés secret-défense, en lien avec l'événement.

Le président de la République a adressé une lettre en ce sens à Mathieu et Louis Paoli, fondateurs de l'association des victimes du crash du vol, qui avait fait 95 morts, dont 13 enfants et 6 membres d'équipage. La levée du secret-défense devrait permettre de répondre à cette question : un tir de missile a-t-il abattu l'avion ? Les familles de victimes n'ont jamais cru à la thèse de l'accident.

"Je salue le geste du président de la République", a réagi sur franceinfo Christian Estrosi, le maire de Nice. "Il est temps de mettre un terme à ces 51 ans de mutisme, pour ne pas dire d'indifférence de l'État." Car, pour l'élu, "il y a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi