Crash de 2009 près des Comores: Yemenia Airways condamnée à l'amende maximale

La compagnie Yemenia Airways a été lourdement condamnée ce mercredi 14 septembre par le tribunal correctionnel de Paris, pour le crash d'un A310 au large des Comores, en 2009. Un accident qui avait fait 152 morts, dont des Français.

La compagnie aérienne a été reconnue coupable d'« homicides et blessures involontaires » ainsi que d'« imprudences ». Elle devra donc payer une amende de 255 000 euros, soit le maximum prévu par la loi. Yemenia Airways devra aussi verser plus d'un million d'euros de frais d'avocat et de dommages et intérêts à deux associations de victimes. L’avocat de la société a immédiatement annoncé qu'il fera appel.

La compagnie était jugée suite au crash d’un A310, au large des Comores, qui avait fait 152 morts dont 65 Français, en 2009. Les investigations, menées notamment sur les boîtes noires de l'appareil retrouvées au fond de l'océan fin août 2009, avaient conclu que l'accident était dû à une série d'erreurs de pilotage.

Pour les familles des victimes, cette condamnation est un soulagement 13 ans après les faits. « Nos clients vont pouvoir tourner la page et faire leur deuil puisqu’une décision de justice a été rendue, estime Me Saïd Larifou, avocat de plusieurs parties civiles. Elle est satisfaisante. Elle répare quelque part la douleur des familles. »

La compagnie était uniquement représentée par son avocat, aucun dirigeant n'avait fait le déplacement comme tout au long du procès.


Lire la suite sur RFI