Un crash à 30 millions lors du Mans Classic 2022 !

Un crash à 30 millions lors du Mans Classic 2022 !
![CDATA[]]

Alors que la classique du Mans 2022 battait son plein, les dizaines de milliers de spectateurs ont assisté au crash le plus cher de l’année ! Celui d’une Ferrari Breadvan dans le rail de sécurité.

Un week-end de crashs

Les voitures de course sont de plus en plus sûres. Et pourtant ce mois-ci, les amateurs de sport automobile ont assisté, devant leur petit écran ou pour les plus chanceux, dans les tribunes des circuits, à quelques crashs impressionnants.

En Formule 1 et....

En effet, durant le même week-end avait lieu d’une part le GP de Formule 1 de Silverstone. Course un peu folle avec un crash impressionnant lors du départ qui a touché le pilote Guanyu Zhou. La monoplace s’est retournée et s’est arrêtée dans le rail de sécurité, au pied des spectateurs. Heureusement, ce pilote s’en est sorti indemne et a de suite rassuré ses fans sur son compte Instagram. En effet, après un check-up à l’hôpital, il a pu sortir et retrouver ses « copains » du Paddock.

Au Mans Classic !

D’autre part, ce même week-end avait lieu le retour tant attendu du Mans Classic. Et cet événement qui regroupe les passionnés de sport automobile du monde entier a vécu également quelques sorties de piste. Et notamment, la rarissime et très chère Ferrari 250 SWB "Breadvan", unique en son genre, a percuté violemment la barrière de pneus, perdant au passage sa porte côté passager.

https://twitter.com/MotorsportTV_UK/status/1543594864704618499?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1543594864704618499%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.thedrive.com%2Fnews%2Fwatch-the-30m-1962-ferrari-250-gt-breadvan-crash-hard-at-le-mans-classic

L’histoire de la...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles