Crack à Paris : le quartier des jardins d'Eole sur le point de "craquer"

·2 min de lecture

Les riverains du quartier des jardins d'Eole à Paris, miné par les toxicomanes et la consommation de crack, se disent excédés par l'immobilisme des pouvoirs publics.

"Ça va péter et ça ne va pas être beau!" Les riverains du quartier des jardins d'Eole à Paris, où la situation a "empiré" depuis que les toxicomanes ont été chassés mi-juin du parc, se disent excédés par l'immobilisme des pouvoirs publics. "Papa, viens on s'en va. J'ai peur..." Pressé de s'en aller par son fils, Ali El Omary, interrogé par l'AFP à l'angle des rues Riquet et d'Aubervilliers (nord-est), se désole de la situation "pire qu'avant" l'évacuation, en juin, des accros au crack des jardins d'Eole. Jusqu'alors, les toxicomanes "étaient dans un espace délimité, entre eux, et moins nombreux", souligne le père de famille, qui habite le quartier depuis cinq ans. Depuis, ils sont une centaine agglutinés en bordure nord des jardins d'Eole, prenant leur dose de crack en pleine rue au milieu des détritus et effluves d'urine. Certains discutent au milieu de campements de fortune, d'autres sont allongés sur le trottoir une fois consommé ce dérivé fumable de la cocaïne acheté aux "maudous", les dealers postés quelques mètres plus loin. D'autres, encore, paraissent proches d'en venir aux mains.

"Pas mal de gens se font agresser pour de l’argent, voler"

Le tableau "dégoûte" Sacha T., toxicomane qui préfère ne pas donner son nom de famille. Il vient dans le quartier depuis "cinq-six ans" pour se fournir. Ensuite, il prend quelques bouffées mais ne s'attarde "pas plus de 10/20 minutes". "Il y a des mecs dangereux, explique-t-il. Une fois, je me suis même fait agresser pour la moitié d'un 'caillou' (dose de crack). Sept balles, putain.... Ils me l'auraient demandé, je leur aurais donné." "Bagarres, hurlements et fêtes jour et nuit" excèdent les habitants du quartier, témoigne Frédéric Francelle, porte-parole du collectif 19(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles