Crack à Paris : Hidalgo renonce à installer un centre rue Pelleport

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
La Mairie de Paris voulait installer un centre d'accueil pour les consommateurs de crack à proximité immédiate d'une école.
La Mairie de Paris voulait installer un centre d'accueil pour les consommateurs de crack à proximité immédiate d'une école.

Aucun centre d?accueil pour les consommateurs de crack ne sera mis en place à côté d?une école. La maire PS de Paris Anne Hidalgo a renoncé mercredi 15 septembre au projet d?installer une telle structure rue Pelleport, en proximité immédiate avec une école, dans le 20e arrondissement. Les parents d?enfants scolarisés dans cet établissement protestaient contre la décision de la mairie depuis plusieurs semaines. « Après échange approfondi avec les services de l?État, décision conjointe a été prise de ne pas implanter (d?unité thérapeutique) sur le site de la rue Pelleport », a affirmé la mairie dans un communiqué.

Toutefois, si l?abandon du site est confirmé, le projet d?ouvrir de nouveaux centres d?accueil pour ces personnes est toujours d?actualité. D?ailleurs, Anne Hidalgo s?est réjouie du « soutien de l?État » pour développer dans la capitale des « unités de prise en charge thérapeutique ».

Quelques heures auparavant, le Premier ministre Jean Castex avait donné son feu vert pour « la création de nouveaux lieux dédiés à l?accueil et au repos » des consommateurs de crack de la capitale. Mais il avait souligné la « difficulté évidente » que posait selon lui l?un de ces quatre sites envisagés par la mairie, mitoyen d?une école dans le 20e arrondissement et contre lequel les riverains se sont mobilisés.

Gabriel Attal met les points sur les « i »

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a été encore plus clair, jugeant « impossible d?installer une de ces sall [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles