Leur crêperie sent trop... la crêpe : un couple assigné en justice par leur voisin dans les Côtes-d'Armor

© FRED TANNEAU / AFP

"La crêperie qui sent la crêpe...". C'est le nom ironique que Marlène Dupont et Alexandre Polge ont donné à leur pétition , qui recueille déjà près de 14.500 signatures, six jours seulement après son lancement sur le site Change.org. Depuis 2019, le couple tient la "Crêperie du pêcheur", sur la commune d'Erquy, dans les Côtes-d'Armor. Le 10 janvier dernier, ils apprennent qu'ils sont assignés au tribunal par un voisin, qui les poursuit pour nuisances sonores et olfactives. Des accusations que le couple juge "abusives", comme ils l'écrivent sur leur pétition.

170.000 euros de travaux réalisés, affirme le couple

En réalité, le conflit a débuté il y a plusieurs mois, comme le détaille le site actu.fr . Avant de les poursuivre en justice, le voisin, dont la propriété est situé juste à côté de l'établissement, leur avait envoyé à plusieurs reprises des courriers pour se plaindre du bruit et des odeurs qui émanent du restaurant.

Lorsqu'il a fait construire sa maison en 2000, "il n’y avait pas de crêperie à ce moment-là. Si ça avait été le cas, je serais parti en courant !", se justifie-t-il sur le site actu.fr. L'homme, qui s'est installé définitivement dans la maison en 2016, affirme ne pas avoir été informé de la création d'une crêperie en 2009, ni du rachat par Marlène Dupont et Alexandre Polge en 2019.

>> LIRE AUSSITarbes : un litige entre voisins à cause d'un coq finit devant le tribunal

Pour tenter de régler l'affaire à l'amiable, le couple a proposé plusieurs soluti...


Lire la suite sur Europe1