Créteil : cinq adolescents interpellés pour des actes de torture

Par Aziz Zemouri
·1 min de lecture
Le parquet de Créteil a ouvert une information judiciaire pour tentative d’homicide et violences volontaires avec armes.
Le parquet de Créteil a ouvert une information judiciaire pour tentative d’homicide et violences volontaires avec armes.

Les victimes ont 12 ans, les auteurs présumés en ont 16. Jeudi 11 mars, à 6 heures du matin, une descente des policiers de la sûreté territoriale du Val-de-Marne (ST) a permis d'interpeller cinq adolescents suspects d'actes de torture dans un contexte de rivalités entre bandes des cités de Créteil. Le parquet de Créteil a ouvert une information judiciaire pour tentative d'homicide, violences volontaires avec armes, happy slapping [vidéo filmée de l'agression, NDLR], blanchiment et recel de vol.

L'affaire démarre le 28 février. Via le réseau Snapchat, une dizaine d'adolescents convainc des enfants de 12 ans issus d'un quartier rival de les rejoindre dans leur bloc HLM, situé près du métro Créteil-L'Échat, connu pour desservir l'hôpital Henri-Mondor. Avec leur ascendant psychologique, les plus âgés forcent les enfants de 12 ans à se battre entre eux. Des scènes qu'ils filment sur leur téléphone portable.

Violentés et filmés pantalons baissés

Ensuite, c'est au tour de la bande des 16 ans d'agresser leurs jeunes victimes. Les frappes pleuvent : coups de pied pendant qu'ils sont contraints de faire des pompes, coups de poing, usage de matraques télescopiques. À l'aide d'un pistolet à plombs, l'un d'eux tire et blesse un « adversaire » à peine sorti de l'enfance à la jambe et au bras. Les « 2004 » ont même recours à un Taser, un pistolet à impulsion électrique. Les enquêteurs évoquent des scènes particulièrement humiliantes où les enfants sont filmés pantalons bais [...] Lire la suite