Les crédits immobiliers assouplis vont permettre aux "jeunes d'accéder à la propriété"

·1 min de lecture

C'est le moment pour acheter un bien immobilier. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé jeudi l'assouplissement des règles limitant l'octroi de crédits immobiliers. Cette annonce fait suite à une décision du Haut Conseil de stabilité financière qui associe le ministère de l'Économie et la Banque de France. Comme l'explique Maël Bernier, porte parole de meilleurtaux.com, au micro d'Europe 1, le taux et la durée d'endettement maximum vont être augmentés, ce qui va permettre à des "jeunes d'accéder à la propriété" dans un contexte de taux d'intérêts très bas, parfois inférieurs à 1%.

Une mesure au profit des primo-accédants

Le taux d'endettement autorisé va ainsi passer de 33 à 35 %. "Les dernières recommandations dataient tout juste d'il y a un an, en décembre 2019, où l'on a dit aux banques d'arrêter de prêter au-delà de 33% d'endettement. C'est une règle qui a été appliquée stricto sensu depuis juin juillet et ça a bloqué", précise-t-elle. Pour un couple gagnant 3.000 euros nets par mois, l'assouplissement du taux d'endettement va ainsi permettre d'emprunter jusqu'à 12.000 de plus, ce qui est important, notamment lors d'un premier achat. 

>> Retrouvez toutes les interview éco d'Emmanuel Duteil en replay et en podcast ici

L'emprunteur va également pouvoir s'endetter sur une durée plus longue et donc diminuer ses mensualités. "On avait une recommandation de ne pas dépasser 25 ans, or cela posait un vrai problème pour les achats dans le neuf, ceux qui nécessi...


Lire la suite sur Europe1