Publicité

Crédit immobilier : quasiment deux fois moins de prêts en 2023 que début 2022

refus banquier
refus banquier

Pendant toute l'année 2022, sur le front du crédit immobilier, la bataille des chiffres a fait rage. Entre ceux qui voulaient prouver la rapidité de l'envolée des taux et un flux de nouveaux crédits grippé, et ceux qui voulaient minimiser cette analyse. La Banque de France fait partie de cette deuxième catégorie, modérant tout blocage du prêt à l'habitat.

La Banque de France a d'ailleurs musclé ses points statistiques mensuels sur le crédit, et publie désormais des « estimations avancées » afin de suivre le rythme de l'actualité. Ce vendredi 3 février, elle a donc publié des estimations sur le mois de janvier 2023.

Des sommes divisées par deux

Résultat : 14,4 milliards d'euros de nouveaux crédits à l'habitat en janvier 2023 (renégociation comprise), contre 15 milliards en décembre, 18,2 milliards en novembre, 21 milliards en août... et 26,7 milliards d'euros en mai dernier ou 23,7 milliards en janvier 2022, voici très exactement un an. La Banque de France ne livre pas le nombre d'emprunteurs, chaque mois, mais les sommes prêtées chaque mois pour le crédit immobilier ont quasiment été divisées par deux de mai 2022 à janvier 2023. Ou ont baissé d'un tiers de janvier 2022 à janvier 2023.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Réforme des retraites : « Je suis en carrière longue, devrai-je travailler plus longtemps ? »
- Salaire et inflation : qui sont les perdants ?
- Electricité : les gagnants et les perdants de la hausse de 15% des tarifs réglementés d'EDF