Crédit d'impôt, loyers, PGE : Asselin détaille les aides nécessaires à la survie des PME

·1 min de lecture

Face à la dégradation de la situation sanitaire en France, Emmanuel Macron doit trancher. Le chef de l'Etat s'adresse aux Français à 20 heures pour annoncer de nouvelles mesures de restriction, afin de limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19. LE scénario privilégié, selon les informations d'Europe 1, est un confinement généralisé pour une période renouvelable de quatre semaines. Un coup dur pour l'activité économique. François Asselin, président de la Confédération générale des Petites et Moyennes Entreprises (PME), détaille sur Europe 1 les mesures nécessaires, selon lui, à la survie des entreprises. 

"Soutien et investissement", demande le président de la Confédération des PME, au lendemain de la réunion avec le Premier ministre Jean Castex. "Il faut élargir la boîte à outil des mesures de soutien. Plusieurs scénarios sont utiles pour la sortie du prêt garanti par l'Etat : pouvoir avoir une année de franchise supplémentaire", cite-t-il. "Il faut pouvoir le décaler [le remboursement du PGE, ndlr] d'un an supplémentaire."

"Une enveloppe de 300 milliards a été votée par le Parlement pour les PGE, 140 milliards d'euros vont être consommés à la fin de l'année, il reste 160 milliards d'euros Nous pourrions en faire des prêt garantis par l'Etat consolidés", ajoute François Asselin. 

>> Plus d'informations à suivre 


Retrouvez cet article sur Europe1