Création d'un parti, premier meeting: les détails de l'entrée en campagne imminente d'Éric Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Eric Zemmour le 14 novembre 2021 - Thomas SAMSON / AFP
Eric Zemmour le 14 novembre 2021 - Thomas SAMSON / AFP

876450610001_6283175363001

Une tournée à Londres qui vire au chemin de croix, un trou d'air dans les sondages dont certains le donnent désormais derrière Marine Le Pen et voici Éric Zemmour, contraint de sortir du bois.

L'essayiste, qui a maintenu le doute sur sa candidature à la présidentielle depuis l'été, devrait se déclarer officiellement dans les premiers jours de la semaine du 29 novembre, selon les informations de BFMTV.

20h et Zénith

La date ne doit bien sûr rien au hasard, alors que le gagnant du congrès LR sera connu le 4 décembre.

"Cela pourrait nous permettre de polluer le processus de la droite et de parler encore un peu plus à leur électorat", confie un cadre de la campagne.

Cette déclaration devrait être suivie d'un entretien dans le 20h de TF1 le soir même, avant un meeting dans la foulée au Zénith de Paris le 5 décembre.

Un parti avec des adhésions payantes

Ce grand raout dans cette salle parisienne, qui contient plus de 6800 places, sera également l'occasion de lancer le parti politique de l'ancien journaliste en congé du Figaro et d'acter la mue des Amis d' Éric Zemmour. Le logo et le nom du mouvement seraient déjà actés en interne.

"Ce sera un vrai parti, pas quelque chose de gazeux comme la République en marche", estime l'entourage de l'écrivain.

Comprendre: un parti avec des adhésions payantes, fort utile pour financer la campagne du candidat. Et pour cause. La location du Zénith coûtera 89.000 euros, financée grâce aux dons collectés par les Amis d'Éric Zemmour.

"C'est notre première grosse dépense", explique un proche du candidat.

Accélérer sur les parrainages

Cette entrée officielle en campagne, après des mois de vrai-faux suspense, devrait aussi être l'occasion d'accélérer la recherche de parrainages des maires. Étape-clé de la course à la présidentielle pour pouvoir se présenter, le polémiste plafonne à 250 signatures pour l'instant alors qu'il a besoin d'en récolter 500.

"Beaucoup d’élus attendent qu’il entre formellement en campagne pour lui promettre un parrainage", confie un proche.

A l'agenda de l'ancien chroniqueur suivra sa participation à l'émission Élysée 2022 sur France 2 le jeudi 9 décembre. Avant de s'envoler vers son premier déplacement international en tant que candidat en Arménie, du 11 au 15 décembre. De quoi muscler sa stature internationale, après son accueil mouvementé à Londres.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles