"Les créateurs ont intégré les potentialités du digital" : le regard du président exécutif de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode pendant la Fashion Week de Paris

Corinne Jeammet
·1 min de lecture

La Fédération de la Haute Couture et de la Mode contribue à conforter Paris dans son rôle de capitale mondiale de la mode notamment grâce à la Paris Fashion Week qu'elle coordonne.

Alors que la mode masculine automne-hiver 2021-22 (du 19 au 24 janvier) défile virtuellement sur les podiums, suivie ensuite de la semaine de la haute couture printemps-été 2021 (du 25 au 29 janvier), Pascal Morand, président exécutif de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, dresse un état des lieux et aborde des pistes pour l'avenir des Fashion Weeks. Rencontre.

Franceinfo Culture : Comment Paris peut-elle garder son statut de capitale de la mode la plus influente (face à Milan et Londres) après cette crise sanitaire de la Covid-19 ?

Pascal Morand : La question n’est pas tant pour nous de se situer par rapport aux autres que de rester concentré sur les axes structurants de la Paris Fashion Week, qui forgent son leadership mondial : créativité, savoir-faire, sélectivité, attractivité internationale, grandes marques, liens étroits avec les autres arts et arts appliqués. Nous sommes également fortement engagés dans les enjeux essentiels de notre époque : innovation digitale et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi