Pour le créateur d'«Emily in Paris» : «La saison 2 est moins sur Paris et plus sur Emily»

·1 min de lecture

Sa saison 1 a divisé. La série de Netflix Emily in Paris revient avec une saison 2, en ligne depuis mercredi matin. La série avait beaucoup fait parler d'elle en France lors de sa sortie l'an dernier à cause de ses clichés sur Paris. Son intrigue tourne autour d'une jeune Américaine, Emily, venue dans la capitale après avoir été mutée dans une agence de marketing française. De nombreux internautes s'étaient moqués des stéréotypes véhiculés par la série : des Français peu accueillants, qui fument dans leurs bureaux, arrivent au travail à 10h, prennent une longue pause déjeuner pour aller boire du vin à la brasserie du coin. 

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Surtout, les internautes pointaient la vision totalement idéalisée de Paris véhiculée par la série : ville propre, sans bouchons, où chaque lieu de tournage est plus beau que le précédent. Darren Star, le créateur de la série auquel on doit aussi Sex And The City, assume parfaitement cette vision de la capitale.

Alfie, un Anglais qui déteste Paris

"Je crois que tous les Américains idéalisent cette ville. Peut-être trop", explique-t-il au micro d'Europe 1. "Mais c'est tellement beau et différent de notre pays : l'histoire, la beauté de l'endroit, la façon de vivre… Dans la littérature et les films, il y a cette tradition des Américains qui font l'expérience de vivre à Paris et de revenir transformé. Comme Ernest Hemingway, par exemple."

Darren ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles