Crèches de Noël : Laurent Wauquiez gagne en appel

·1 min de lecture
En 2017, Laurent Wauquiez a organisé dans l'hôtel de région Auvergne-Rhône-Alpes une exposition sur les santons.
En 2017, Laurent Wauquiez a organisé dans l'hôtel de région Auvergne-Rhône-Alpes une exposition sur les santons.

Les crèches de Noël dans les lieux publics sont en décembre ce que la rentrée scolaire est en septembre : un joli marronnier journalistique qui promet toujours une belle polémique. Chaque année, les élus locaux de droite s?offrent un débat dans la presse locale et régionale : ont-ils le droit d?installer une crèche de Noël dans les hôtels de ville, malgré le devoir de neutralité qui s?impose à eux ? En décembre 2017, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes donne ainsi son autorisation pour une exposition sur l?art populaire des santonniers (le santon est une figurine en argile peinte représentant des personnages de la Nativité). Plusieurs ?uvres représentent des crèches et sont installées dans les locaux du conseil régional.

La Ligue française pour la défense des droits de l?homme et du citoyen décide d?attaquer en justice la décision de Laurent Wauquiez. L?article 28 de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l?État est, en effet, clair : « Il est interdit, à l?avenir, d?élever ou d?apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics. » L?objectif est limpide : il s?agit d?empêcher les personnalités publiques de manifester la reconnaissance d?un culte ou de marquer une préférence religieuse.

Aucun prosélytisme, pour la cour d?appel

Il existe néanmoins une exception, dans laquelle Laurent Wauquiez semble s?être engouffré : la possibilité d?installer des crèches dans le cadre d?une manifestation culturelle, une exposition, par [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles