Covid : la vie (quasi) normale retrouvée des Islandais

Source AFP
·1 min de lecture
Un verre entre amis, une réalité en Islande.
Un verre entre amis, une réalité en Islande.

Bars, piscines, salles de sport : avec le plus faible taux d'incidence du Covid-19 en Europe, l'Islande a levé il y a quelques jours une nouvelle série de restrictions et retrouve une vie quasi normale, concentrant désormais ses efforts sur les contrôles aux frontières. Au Kaldi, un bar dans le centre-ville de Reykjavik, les fûts fraîchement débouchés alimentent les tireuses et la bière coule de nouveau à flots depuis la réouverture des établissements la semaine passée.

« Je me sens privilégié », témoigne Gunnar Gudjónsson, un opticien de 72 ans attablé après le travail avec un ami dans l'un des trois espaces délimités de l'établissement. L'Islande est depuis un mois le seul pays classé « vert » sur la carte du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), ce qui signifie que les pays de l'UE sont en théorie appelés à ne pas exiger de test ou de quarantaine des voyageurs en provenance du pays.

À LIRE AUSSICovid-19 : l'Islande, la bonne élève de la vaccination

Depuis mi-novembre, forte de bons résultats, la grande île de l'Atlantique Nord a progressivement relâché ses restrictions, en quatre vagues, dans une stratégie d'« allègement prudent ». Soulever de la fonte ou courir sur un tapis dans une salle de sport, nager la brasse ou barboter à la piscine sont autant d'activités désormais possibles, contrairement à de nombreux pays d'Europe. « Je crois que nous sommes restés cinq heures le premier jour après la réouverture », confesse Anna Mjöl [...] Lire la suite