Covid: si le variant indien s'impose en France, qu'est-ce que cela changera?

·Chef de rubrique Science et Environnement
·1 min de lecture

SCIENCE - Continuer à déconfiner, mais pas trop vite malgré les bons indicateurs, tout en tentant de “traquer” le variant indien (delta), qui risquerait de refaire basculer le pays dans une 4e vague. Voici le résumé des déclarations récentes d’Emmanuel Macron, Olivier Véran et Jean-François Delfraissy.

Malgré les premières réouvertures, les chiffres du Covid-19 continuent d’aller dans le bon sens. Et avec le retour des beaux jours, des terrasses et des fenêtres ouvertes, la perspective d’une nouvelle hausse semble lointaine.

Mais le variant delta pourrait bien gâcher la fête, comme l’a fait remarquer le président du Conseil scientifique. Que pourrait-il se passer? Le Royaume-Uni, à la fois par sa situation épidémique et ses données scientifiques pointues, permet de mieux comprendre.

D’un variant sous-marin à une vague

Alors que le taux d’incidence y est encore extrêmement faible (46), il est en hausse de 60% sur 7 jours. Pour beaucoup de chercheurs, le pays fait face à un début de 3e vague de Covid-19 et il faut décaler la dernière étape du confinement, qui doit advenir mi-juin.

Cette hausse pourrait continuer de s’accélérer, car ce que vit le Royaume-Uni est très similaire à ce que la France a vécu entre janvier et mars: un coronavirus originel qui diminue grâce aux mesures de distanciation physique et, en parallèle, un variant anglais (alpha) qui grimpe et s’impose petit à petit. Sauf qu’aujourd’hui, les Britanniques voient le variant delta (indien) s’imposer sur alpha (anglais). Ce graphique, issu du dernier rapport hebdomadaire de l’agence de santé publique anglaise, PHE, le montre clairement.

Les cas liés au variant alpha (anglais) sont en violet. Ceux liés au variant delta (indien) en vert. (Photo: PHE)
Les cas liés au variant alpha (anglais) sont en violet. Ceux liés au variant delta (indien) en vert. (Photo: PHE)

Selon ces données datant du 2 juin, le ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles