Des centaines de vaccins jetés en Angleterre à cause d'un congélateur débranché

·1 min de lecture
Bons à jeter (Crédits JOEL SAGET/AFP via Getty Images)
Bons à jeter (Crédits JOEL SAGET/AFP via Getty Images)

Près de 500 doses de vaccin ont dû être jetées au Royaume-Uni. Un “problème électrique” est évoqué : quelqu’un aurait débranché le congélateur dans lequel étaient conservées les doses.

Le vaccin Pfizer/BioNTech doit être stocké à une température de -70°C. Autant dire que les congélateurs doivent bien fonctionner pour assurer une conservation optimale du produit. Alors, quand un “problème électrique” est évoqué, le principe de précaution s’applique : les doses doivent être jetées.

Une erreur humaine

C’est ce qu’il s’est passé à Rotherham, au nord de l’Angleterre. Un porte-parole du Rotherham Clinical Commissioning Group a ainsi déclaré : “Après un problème électrique avec le congélateur au service de vaccination du site, un certain nombre de vaccins Pfizer ont été compromis par le fait de ne pas avoir été stockés à la température adéquate pendant la nuit, ce qui veut dire que ces vaccins n’ont pas pu être administrés.” Au total, ce sont ainsi 450 doses de vaccins qui ont du être jetées.

En fait de “problème électrique”, quelqu’un aurait débranché par inadvertance l’appareil, selon l’agence de presse anglais PA. Mais le porte-parole du Rotherham CCG a conclu : “Cependant, grâce à nos partenaires à Rotherham, nous avons pu assurer la première injection à tous les patients prévus”.

La campagne suit son cours.

Ce contenu peut également vous intéresser :