Covid : le vaccin réduit de 87% le risque d'être hospitalisé chez les plus de 75 ans

·1 min de lecture

La vaccination réduit de 87% le risque de formes graves de Covid-19 chez les plus de 75 ans dès sept jours après l'injection de la 2e dose, selon la première étude en vie réelle en France, rendue publique vendredi. Cela signifie que "les personnes vaccinées de plus de 75 ans ont neuf fois moins de risque d'être hospitalisées pour Covid que les personnes du même âge non vaccinées", dit à l'AFP le professeur Mahmoud Zureik, directeur d'Epi-Phare qui a réalisé l'étude.

 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 21 mai

L'étude d'Epi-Phare associée avec l'Assurance maladie et l'Agence du médicament (ANSM), a porté sur plus de quatre millions de Français âgés de plus de 75 ans, vaccinés entre le 27 décembre 2020 et le 24 février 2021 (soit 89% du nombre total de personnes vaccinées sur cette période) et plus de 2,6 millions de personnes non vaccinées du même âge.

Une efficacité meilleure chez les moins âgés

Les deux populations ont été suivies pendant une durée médiane d'une quarantaine de jours. Au moment de l'étude, les vaccinations dans ces catégories d'âge se faisaient avec des vaccins à ARNm. Parmi les vaccinés étudiés, 92% l'ont été avec le vaccin de Pfizer/BioNTech, précise l'étude.

L'efficacité, c'est-à-dire la réduction du risque d'être hospitalisé pour Covid, est meilleure chez les moins âgés: elle est de 91% chez les 75-84 ans et de 81% chez les 85 ans et plus. D'après des "résultats préliminaires", la réduction du risque de décès par ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles