Covid-19 : les vaccins Pfizer et Moderna produisent une immunité pendant plusieurs années, selon une étude

·3 min de lecture
Selon une étude américaine publiée lundi 28 juin, les vaccins de Pfizer et Moderna pourraient offrir plusieurs années d'immunité contre le Covid-19.

Les vaccins contre le Covid-19 fabriqués par Pfizer et Moderna produisent une forte réaction immunitaire dans le corps qui protègerait contre le virus pendant plusieurs années.

Déjà réputés pour être les vaccins les plus efficaces contre le coronavirus, les vaccins de Pfizer et Moderna protègeraient également plus longtemps contre la maladie. Selon une récente étude publiée dans la revue scientifique Nature, les vaccins contre le Covid-19 de Pfizer et Moderna sont susceptibles d'offrir une protection durable contre le virus. L'étude évaluée par les pairs révèle que ces deux vaccins pourraient déclencher dans l'organisme une réaction immunitaire permettant d'assurer une protection contre le SRAS-CoV-2 pendant plusieurs années. Des dernières découvertes qui viennent s'ajouter aux preuves de plus en plus nombreuses qui suggèrent que les personnes qui ont reçu un vaccin à ARN messager n'ont pas besoin d'un rappel vaccinal.

L'étude a été menée sur 14 personnes ayant bénéficié de deux doses de ces vaccins. Les chercheurs ont prélevé des échantillons de ganglions lymphatiques des sujets à 5 reprises entre 3 et 15 semaines après la première dose. Dans 100% des cas, le nombre de cellules mémoires, ces cellules qui permettent d'identifier puis de le combattre le virus, n'avait pas diminué, même 15 semaines après l'administration de la première dose. "Habituellement, au bout de 4 à 6 semaines, il ne reste plus grand chose", précise Deepta Bhattacharya, immunologiste à l'Université d'Arizona au New York Times. Mais avec les vaccins à ARN messager, "elles sont toujours actives des mois plus tard et avec peu de déclin chez la plupart des gens."

Une augmentation des anticorps capables de neutraliser les variants

Des précédentes études relayées par Yahoo Actualités révélaient que l'immunité pouvait durer plusieurs années chez les personnes infectées par le virus puis vaccinées par la suite, mais aucune d'entre elles n'avaient réussi à démontrer que la vaccination seule pouvait protéger de manière aussi durable.

L'auteur principal de l'étude, le Dr Ali Ellebedy, a déclaré que les résultats étaient "un bon signe pour la durabilité de notre immunité contre ce vaccin." L'immunologiste à l'Université de Washington à Saint-Louis a confié au New York Times que si le vaccin fabriqué par Johnson & Johnson n'a pas été pris en compte dans cette étude, il s'attend à ce que la réponse immunitaire soit moins durable que pour les vaccins à ARN messager.

À LIRE AUSSI >>> Covid-19 : l’immunité pourrait durer plusieurs années chez les personnes infectées

Les résultats de cette étude montrent également que la grande majorité des personnes ayant bénéficié de ces vaccins seront protégées à long terme contre les variants déjà existants du Covid-19. Les scientifiques ont en effet noté une augmentation des anticorps capables de neutraliser les variants Alpha, Beta et Delta, bien que ces deux derniers soient connus pour être plus résistants aux vaccins. Cependant, les personnes âgées, celles qui ont un système immunitaire faible et celles qui prennent des traitements immunosupresseurs pourraient avoir besoin d'une troisième dose de rappel.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles