Covid : combien de vaccinés pour un retour à la normale en septembre ?

Source AFP
·1 min de lecture
Le nombre de personnes souhaitant se faire vacciner est encore loin du seuil nécessaire de 90 %.
Le nombre de personnes souhaitant se faire vacciner est encore loin du seuil nécessaire de 90 %.

Il faudrait que 90 % des adultes soient vaccinés en France d'ici le 1er septembre pour espérer un retour à une vie normale, selon une étude qui note que ce taux est bien supérieur à la part des Français se disant prêts à être vaccinés.

Ces nouvelles modalisations de chercheurs de l'Institut Pasteur, de Santé publique France et de la Haute Autorité de santé partent de l'hypothèse qu'à l'automne, le taux de reproduction (R0) du virus du Covid-19, sans aucune mesure de contrôle de l'épidémie, sera au moins égal à 3, comme lors de la première vague. Voire atteindra plus probablement 4 en raison de la présence majoritaire sur le territoire du variant britannique, plus contagieux. Actuellement, environ 20 % des Français ont été infectés par le virus.

90 % des adultes en cas de variant le plus contagieux

Dans le premier scénario (R0 égal à 3), il faudrait qu'au 1er septembre 90 % des plus de 65 ans et 70 % des 18-64 ans (soit 59 % de l'ensemble de la population) soient vaccinés pour permettre le relâchement total des mesures de contrôle et maintenir malgré tout le nombre d'hospitalisations de patients Covid en dessous de 1 000 par jour entre septembre 2021 et avril 2022.

À LIRE AUSSICovid-19 : pourquoi la vaccination patine encore le week-end

Mais dans le second scénario, avec le variant plus contagieux, ce taux de vaccination serait insuffisant pour rester sous le seuil des 1 000 hospitalisations quotidiennes. Selon ces modélisations, il faudrait alors vacciner 90 [...] Lire la suite