Covid : Véran contre des jauges proportionnelles dans les stades

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Olivier Véran
    Neurologue et homme politique français

La Commission des lois a voté le 29 décembre un amendement en faveur d’une jauge proportionnelle à la capacité d’accueil des lieux. Mais Olivier Véran n'est pas de cet avis.

COVID - Des jauges proportionnelles dans les stades ? Olivier Véran dit “non”. Ce lundi 3 janvier, le Parlement commencera l’examen du projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire. Parmi eux, la question des jauges dans les stades et les salles de spectacle. Un député LREM de la Vienne, Sacha Houlié, est à l’origine d’un amendement en faveur d’une jauge proportionnelle à la capacité d’accueil de chaque lieu.

“Dans ce dossier, le gouvernement avait deux choix: celui de l’intelligibilité avec des jauges forfaitaires de 2000 et 5000 ou alors celui de l’adaptabilité avec des jauges proportionnelles”, a résumé Sacha Houlié au JDD. “Nous, parlementaires, on a fait le choix de l’adaptabilité. Ça nous paraît plus juste pour des stades importants comme le Groupama Stadium, le Vélodrome ou le Parc des Princes”. Et la majorité des députés de la Commission des lois, notamment dans l’opposition, ont voté son amendement le mercredi 29 décembre.

Dans les colonnes du JDD, le ministre de la Santé explique cependant qu’il s’y opposera lundi en séance publique à l’Assemblée, afin de conserver la limite de 5000 personnes pour tout le monde. 

“Je comprends l’intention: pourquoi imposer la même limitation à 5000 personnes en extérieur au stade de 50.000 places et au stade plus petit? Mais je rappelle que seuls les très grands lieux sont concernés aujourd’hui par ce système de limitation”, rappelle le ministre au journal. 

C’est également une question de praticité selon lui, puisque “si nous entrions dans une logique de jauge, nous devrions inclure, par cohérence, tous les établissements accueillant du public, même petits, qui ne sont pas concernés aujourd’hui”, explique-t-il avant d’ajouter “et bon courage pour compter les mètres carrés! On entrerait vite dans une usine à gaz”.

Défendant le “choix de la simplicité” et d’une “décision applicable sans délai, pour une durée le plus courte possible”, Olivier Véran assure que lorsque les conditions sanitaires seront propices, l’option des jauges proportionnelles sera de nouveau sur le tapis, “comme nous l’avions déjà fait au printemps, en sortie de la troisième vague”.

À voir également sur Le HuffPost: Macron promet 5000 infrastructures en plus pour le sport amateur avant les JO 2024

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Covid-19 : pourquoi la France est moins restrictive que les autres pays ?

undefinedundefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles