Covid : Le taux d'incidence ne baisse plus en France, mais la vaccination s'accélère

·1 min de lecture

Le taux d'incidence du virus responsable de la pandémie de Covid-19 ne baisse plus en France, tandis que le nombre de rendez-vous pour se faire vacciner "est reparti à la hausse", a annoncé le gouvernement mercredi. La vaccination doit permettre de prendre "une longueur d'avance" sur le variant Delta a expliqué le porte parole du gouvernement. Gabriel Attal a aussi souligné que le taux d'incidence s'était fixé à un niveau "très bas".

Taux d'incidence équivalent à août dernier

"Depuis quelques jours, le taux d'incidence au niveau national semble ne plus diminuer", a prévenu le porte-parole Gabriel Attal à la sortie du Conseil des ministres. Le taux d'incidence du virus, c'est-à-dire le nombre de cas pour 100.000 habitants, s'établit "au niveau très bas de 18,5 en moyenne en France" et "il faut remonter au mois d'août 2020 pour retrouver une incidence à ce niveau", a toutefois rassuré Gabriel Attal.

"Plus le niveau et le nombre de contaminations est faible, moins la baisse est rapide, mais il y a aussi une part qui nous inquiète, c'est la perspective du variant Delta", a expliqué le porte-parole. "Ce variant Delta, je le rappelle, est 60% plus contagieux que le variant britannique, qui lui-même était deux fois plus contagieux que la souche initiale", s'est-il inquiété. Alors que tout le pays se débarrassait mercredi des dernières contraintes du confinement, le département des Landes, le plus touché par ce variant Delta en France métropolitaine, les a prolongées d'une semaine, a...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles