Covid : « Il reste quelques semaines à tenir », assure un membre du conseil scientifique

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Olivier Guérin a rejoint le conseil scientifique à la mi-février (illustration).
Olivier Guérin a rejoint le conseil scientifique à la mi-février (illustration).

Aux 66 millions de Français confinés depuis un an, et à ceux qui, de nouveau depuis le 20 mars, sont astreints à de nouvelles restrictions, Covid-19 oblige, Olivier Guérin adresse un message, dimanche matin sur France Info. « Il nous reste quelques semaines à tenir », explique le médecin, nouveau membre du conseil scientifique. À cela, une condition toutefois : que l'on « soit extrêmement solidaire dans l'effort » imposé par les autorités depuis samedi, à savoir un confinement dans seize départements, pour un tiers de Français. « C'est une question de responsabilité individuelle », poursuit le chef du pôle gériatrie du CHU de Nice.

« C'est très dommage de prendre des risques maintenant », juge-t-il aussi, puisque le pays, après un an de restrictions, « n'est pas à quelques mois près pour réussir à combattre cette pandémie ». Le médecin, qui a rejoint le conseil scientifique mi-février avec trois autres nouveaux membres, estime aussi que « le point de sortie » de l'épidémie, « c'est la vaccination ».

D'autres régions bientôt confinées

L'Île-de-France, les Hauts-de-France, la Seine-Maritime, l'Eure et les Alpes-Maritimes sont soumis depuis samedi à de nouvelles restrictions. Contrairement aux deux premiers confinements, les habitants de ces zones peuvent sortir sans limitation de durée, dans un rayon limité à 10 kilomètres autour de leur domicile et munis d'une attestation s'ils doivent se rendre plus loin.

Samedi, au premier jour du nouveau confinement partiel [...] Lire la suite