Covid: record de décès en Indonésie et en Russie, restrictions en Catalogne

·4 min de lecture

L'Indonésie, débordée par l'afflux de malades, a lancé mardi un appel à l'aide internationale pour trouver de l'oxygène face à la flambée du Covid-19, portée par le variant Delta qui se propage comme une traînée de poudre à travers le monde et contrarie le retour à une vie normale.

L'Indonésie, l'un des nouveaux fronts de la pandémie, comme la Russie ont annoncé mardi des nombres record de décès pendant qu'en Espagne, la Catalogne, confrontée à une augmentation "exponentielle" des contagions, imposait de nouvelles restrictions.

Seul rempart contre le variant Delta, extrêmement contagieux, la vaccination se poursuit à des rythmes très inégaux. Pour venir en aide au Vietnam, l'un des pays d'Asie où l'épidémie a rebondi ces dernières semaines, les Etats-Unis y ont expédié mardi deux millions de doses de vaccin Moderna, une partie des 80 millions de doses que le président Joe Biden a promis de partager avec le reste du monde.

En Indonésie, le système de santé est au bord de l'effondrement. Les hôpitaux bondés refusent des patients, obligeant les familles désespérées à chercher de l'oxygène pour soulager les malades et les mourants à domicile.

Une station de distribution d'oxygène a été mise en place dans le centre de Jakarta, tandis qu'un système de distribution par rickshaws fonctionne à Bandung, dans la province de Java occidental.

Mardi, le gouvernement a annoncé que le pays avait importé en urgence de l'oxygène de Singapour pour ses patients en détresse respiratoire et appelé à l'aide d'autres pays, dont la Chine.

Environ 10.000 concentrateurs d'oxygène -des appareils destinés aux personnes souffrant d'insuffisance respiratoire- devaient être expédiés en urgence de Singapour, d'autres ont été acheminés à bord d'un Hercules C-130.

Lundi, le gouvernement avait ordonné que toutes les réserves d'oxygène disponibles soient envoyées dans les hôpitaux.

Le pays de près de 270 millions d'habitants, où des restrictions drastiques ont été mises en place samedi à Jakarta et dans l'île de Java, ainsi qu'à Bali, a enregistré mardi un nouveau record de morts du Covid-19 avec 728 décès, pour 31.000 nouveaux cas, selon les autorités sanitaires. Seulement 5% de la population indonésienne a reçu ses deux doses de vaccin.

- La Catalogne serre la vis -

La pandémie, qui a fait près de quatre millions de morts, frappe aussi de plein fouet la Russie, qui a recensé mardi 737 morts du Covid en 24 heures, un record depuis le début de la pandémie pour le pays.

En huit jours, la Russie a établi six records de mortalité alors que sa lutte contre le virus se heurte à une campagne de vaccination poussive.

En Espagne, où les contaminations explosent, la Catalogne a décidé mardi de réimposer des restrictions pour freiner la progression des contagions enregistrée ces derniers jours dans cette région du nord-est du pays, principalement chez les jeunes.

Les discothèques et autres lieux de divertissement nocturnes dans des espaces clos devront fermer à partir de cette fin de semaine et il faudra présenter un test antigénique ou PCR négatif, ou être vacciné, pour participer à des évènements en plein air réunissant plus de 500 personnes.

"La situation épidémiologique en Catalogne est extrêmement compliquée", a expliqué la porte-parole du gouvernement autonome, Patricia Plaja, car "le nombre des cas croît à un rythme exponentiel, très supérieur à ce que nous pouvons tolérer".

Lundi, l'épidémiologiste en chef du ministère espagnol de la Santé, Fernando Simon, a admis que les chiffres n'étaient "pas bons du tout" dans le pays, avec un taux d'incidence proche de 600 parmi les plus jeunes et au-dessus de 200 pour la population générale.

- Nouvelles restrictions pour les JO -

Au Royaume-Uni, à l'inverse, malgré l'envolée des contaminations attribuées au variant Delta, le gouvernement a annoncé mardi que les personnes totalement vaccinées ne devraient bientôt plus s'isoler en Angleterre en cas de contact avec un malade.

Le Premier ministre Boris Johnson, s'appuyant sur le succès de la vaccination dans le pays (près de 64% de la population a reçu les deux doses), avait annoncé lundi la levée le 19 juillet de l'essentiel des dernières mesures sanitaires en Angleterre, dont le port obligatoire du masque et la distanciation sociale, une mesure cependant controversée.

Au Japon, qui connaît une recrudescence du coronavirus, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo et les autorités locales japonaises vont demander au public de "s'abstenir" d'assister au marathon et aux épreuves de marche en raison des risques de contamination.

De nouvelles restrictions concernant le public pour les autres compétitions des JO sont attendues cette semaine.

En Tunisie, les hôpitaux commencent à être débordés face à la propagation du Covid-19, qui atteint des niveaux inédits, portant le bilan à plus de 15.000 morts pour 12 millions d'habitants.

L'hôpital Ibn Jazzar de la région confinée de Kairouan, dans le centre du pays, a eu un tel afflux de patients que "certains d'entre eux meurent sans qu'on s'en rende compte", déplore une infirmière, Imen Fteiti.

Face à cette vague assimilée à un "tsunami", les autorités ont confiné six gouvernorats où la propagation du virus est particulièrement élevée, dont Kairouan.

burx-slb/sg

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles